Bienvenue chez AXA Suisse
Login myAXA
 
 
 

Retraite

Nouvelle étape de vie

Votre avoir de prévoyance arrive maintenant à échéance, et il vous appartient, de concert avec votre employeur, de déterminer les modalités ainsi que le moment de son versement. Demander conseil


Tout ce qu'il faut savoir au sujet de la retraite et les prestations légales dans la prévoyance professionnelle

Vos possibilités
  • Versement de la prestation de vieillesse sous la forme d’une rente, d’un capital ou d’une combinaison des deux
  • Retraite anticipée (avant l’âge légal de la retraite)
  • Retraite flexible par étapes
  • Ajournement de la retraite
Décision de fond

Quelle que soit la possibilité pour laquelle vous optez, l’élément central est votre avoir de vieillesse. Car c’est le montant de celui-ci lors de votre départ à la retraite qui servira de base au calcul de vos prestations de vieillesse. D’où l’importance du moment auquel vous prenez votre retraite. Si, par exemple, vous décidez de quitter le monde du travail avant l’heure, il vous faudra accepter une certaine perte financière. C’est en effet durant les dernières années qui précèdent la retraite que l’on accumule la majeure partie de son capital de vieillesse, grâce notamment à des bonifications de vieillesse plus élevées et, partant, à des bonifications d’intérêts supplémentaires.

Prestations légales

Les «grandes vacances à vie» se préparent longtemps à l’avance. En effet, dès 25 ans, vous-même, mais aussi votre employeur, versez régulièrement des contributions au titre de la prévoyance professionnelle afin de vous assurer une retraite sans soucis financiers. A cet effet, la loi prévoit le service d’une rente de vieillesse. Et aussi, suivant les circonstances, de rentes d’enfant et de survivants lorsque les conditions sont remplies.

Rente de vieillesse légale

En vertu de la loi fédérale sur la prévoyance vieillesse, survivants et invalidité (LPP), les femmes ont droit à des prestations de vieillesse dès l’âge de 64 ans et les hommes, dès l’âge de 65 ans.

Le montant des prestations de vieillesse est calculé sur la base de l’avoir de vieillesse que vous aurez accumulé jusqu’à la date de votre départ à la retraite. Les modalités de versement dépendent quant à elles de votre règlement de prévoyance et de votre situation personnelle. Il existe trois possibilités.

1. Versement d’une rente

Priorité à la sécurité: la rente est la forme de versement la plus répandue dans la prévoyance professionnelle. Elle garantit un revenu à vie. La conversion de l’avoir accumulé en rente se fait à l’aide d’un taux de conversion qui est fixé par le Conseil fédéral.

2. Versement d’un capital

Priorité à la souplesse: en lieu et place de la rente, vous pouvez aussi demander que l’intégralité de vos prestations de vieillesse vous soit versée sous la forme d’un capital unique, pour autant que le règlement de la caisse de pension le prévoie. Vos disposez ainsi d’une plus grande liberté pour réaliser vos projets. ​

3. Forme mixte

Un quart de l’avoir de vieillesse légal peut toujours être perçu sous forme de capital. De nombreuses caisses proposent aussi la solution 50/50. Ainsi, il est possible de conjuguer sécurité et souplesse.

Avantages et les inconvénients des diverses possibilités de versement

Rente d’enfant

Vous touchez une rente de vieillesse et avez des enfants à charge? Dans ce cas, vous avez droit, pour chaque enfant, à une rente d’enfant égale à 20% de votre rente de vieillesse. Sont considérés à charge les enfants

  • jusqu’à l’âge de 18 ans révolus,
  • jusqu’à l’âge de 25 ans révolus, s’ils se trouvent encore en formation,
  • jusqu’à l’âge de 25 ans révolus, s’ils touchent une rente d’invalidité complète.

Rentes de survivants

L’institution de prévoyance ne pourra malheureusement pas apaiser le chagrin causé par la perte d’un proche. En revanche, elle pourra en atténuer les conséquences financières. En cas de décès, en effet, la caisse de pension verse une rente au conjoint survivant ainsi qu’aux orphelins, dont le montant s’élève à respectivement 60% et 20% de la rente assurée en faveur de la personne décédée.

Informations relatives aux survivants



Vous avez le choix

La retraite est un moment charnière dans la vie. De nombreuses possibilités s’offrent alors à vous, parmi lesquelles vous choisirez en fonction de vos préférences. Un choix qui fera aussi pencher la balance pour le versement soit d’une rente, soit d’un capital. Afin de vous permettre d’envisager votre retraite dans les meilleures conditions financières possibles, AXA Winterthur vous propose une vue d’ensemble complète des avantages et des inconvénients des différentes variantes.

  Rente Capital
Sécurité
  • Rente garantie
  • A vie

Pas de garantie que le capital suffira à couvrir les besoins financiers jusqu’au décès

Liberté financière
    Limitée; versement en capital ultérieur exclu
  • Disponibilité et souplesse; grande marge de manœuvre
  • Solutions de prévoyance et d’assurance sur mesure possibles
Activité de placement
  • Pas de formalités
  • Pas de responsabilité
Responsabilité propre
Risque de placement
  • Pas de risque de placement
Peut être élevé suivant la forme de placement 
 Rendement Sans importance, puisque la rente est assurée  Dépend du marché et de la stratégie de placement
Imposition   A 100 % en tant que revenu
  • Unique et à un taux réduit au moment du versement
Conséquences pour les survivants Rente de veuve/veuf égale à 60 % de la rente de vieillesse
  • Capital non utilisé intégralement affecté à la masse successorale

Forme mixte: le juste compromis

Vous ne désirez pas être contraint de faire un choix? Pas de problème. La combinaison entre une rente et un capital vous permet de profiter des avantages des deux variantes.

Recommandation

Examinez suffisamment tôt quel sera votre budget après votre départ à la retraite. Et, ce faisant, ne perdez jamais de vue votre situation familiale et votre état de santé. Vous souhaitez vous faire conseiller efficacement par un spécialiste? Alors adressez-vous à l’un de nos conseillers en prévoyance.



Un objectif, trois solutions

Il vous tarde d’être enfin à la retraite? Pouvez-vous imaginer réduire progressivement votre taux d’activité? Ou votre travail vous passionne-t-il au point qu’il est impensable pour vous de prendre déjà votre retraite à l’âge prévu par la loi? Vous avez le choix entre une retraite anticipée, flexible ou différée: tout dépend du moment auquel vous souhaitez quitter le monde du travail pour profiter de vos vieux jours. Mais, quelle que soit la décision, ne perdez jamais de vue les conséquences qu’elle aura sur votre rente.

Retraite anticipée

Finis les trajets fatigants, le stress et les vacances toujours trop courtes. La retraite anticipée, nous sommes nombreux à en rêver.

  • Possibilités légales

    En vertu de la loi, une retraite anticipée est possible à partir de 58 ans au plus tôt.

    Paiement des contributions: dès votre départ à la retraite, vous êtes libéré du paiement des contributions au titre de la prévoyance professionnelle. Dans l’AVS/AI, par contre, vous demeurez soumis à l’obligation de cotiser jusqu’à l’arrivée à l’âge légal de la retraite.

  • Votre rente de vieillesse

    Principe: votre rente de vieillesse est calculée sur la base de l’avoir de vieillesse accumulé et du taux de conversion en vigueur au moment de votre départ à la retraite.

    En cas de retraite anticipée, tant l’avoir de vieillesse que le taux de conversion sont réduits. Le premier, en raison d’une durée de contribution et de rémunération moins longue et le second, du fait d’une durée de versement de la rente plus longue.

    Conséquence: en cas de retraite anticipée, votre rente de vieillesse est moins élevée qu’elle ne le serait en cas de retraite ordinaire; cette différence peut être considérable.

    Afin d’atténuer cette diminution de rente, vous avez la possibilité de racheter les prestations réglementaires.

    Informations relatives au rachat dans la caisse de pension

 

Retraite flexible

Partir à la retraite en douceur. La retraite flexible permet de réduire progressivement son taux d’activité.

  • Ce qui est possible selon la loi

    Le départ à la retraite progressif est possible entre 58 ans et 70 ans. A vous de choisir en combien d’étapes vous souhaitez réduire votre taux d’activité.

    Conditions
    • Votre règlement de prévoyance prévoit la possibilité d’une retraite flexible.
    • Vous jouissez de votre pleine capacité de travail au moment de la première diminution de votre taux d’activité.
  • Votre rente de vieillesse

    Principe: votre rente de vieillesse est calculée sur la base de l’avoir de vieillesse accumulé et du taux de conversion.

    En cas de retraite flexible, on applique lors de chaque étape de réduction le taux de conversion en vigueur à ce moment-là. Si les dispositions réglementaires le prévoient, vous pouvez en outre choisir à chaque fois si vous souhaitez percevoir la prestation de vieillesse sous la forme d’une rente, d’un capital ou d’une combinaison des deux.

 

Ajournement de la rente

L’heure de la retraite légale sonne trop tôt à votre goût. En décidant de différer votre retraite, vous reportez le moment où vous quitterez le monde du travail et continuez d’alimenter votre avoir de vieillesse.

  • Ce qui est possible selon la loi

    L'ajournement de la retraite est possible jusqu’à cinq ans au maximum après l’âge légal de la retraite.

    Toutefois, il n’est pas toujours possible de continuer de travailler après l’âge de la retraite, car chaque institution de prévoyance est libre d’intégrer dans son règlement la possibilité de différer le départ à la retraite.

  • Votre rente de vieillesse

    Principe: votre rente de vieillesse est calculée sur la base de l’avoir de vieillesse accumulé et du taux de conversion en vigueur au moment de votre départ à la retraite.

    En cas d'ajournement de la retraite, tant l’avoir de vieillesse que le taux de conversion augmentent. Le premier, en raison d’une durée de contribution et de rémunération plus longue et le second, du fait d’une durée de versement de la rente plus courte.

    Conséquence: en cas d'ajournement de la retraite, votre rente de vieillesse est plus élevée qu’elle ne le serait en cas de retraite ordinaire.

 

Pour les assurés des caisses de pension d’AXA

Service de formulaires

Vous avez décidé de prendre une retraite ordinaire, anticipée, flexible ou ajournée et êtes assuré dans l’une des caisses de pension d’AXA? Alors vous pouvez télécharger en ligne, via le lien ci-dessous, divers formulaires et informations utiles à cet effet.

Pour accéder au service de formulaires, vous avez besoin de votre numéro de contrat, que vous trouverez sur le certificat personnel qui vous est remis chaque année.

Service de formulaires

Si l’accès vous est refusé, demandez tout simplement à votre employeur que ce calcul soit effectué.

Calcul provisoire des prestations en cas de retraite anticipée

Vous souhaitez prendre une retraite anticipée et êtes assuré dans l’une des caisses de pension d’AXA Winterthur? Alors vous avez la possibilité de calculer le montant de vos prestations de vieillesse futures grâce au calculateur en ligne. Le code d’accès figure sur le certificat personnel qui vous est remis chaque année.

 Calcul en ligne

Si l’accès vous est refusé, demandez tout simplement à votre employeur que ce calcul soit effectué.



Foire aux questions: Retraite

La nouvelle liberté acquise après le départ à la retraite ouvre une foule de perspectives. Mais soulève aussi de nombreuses questions. AXA Winterthur est à votre service pour y répondre.

  • Retraite partielle
    Une retraite partielle est-elle possible?

    Oui, une retraite partielle est possible lorsque votre règlement de prévoyance le prévoit. Référez-vous à votre règlement ou renseignez-vous auprès de votre caisse de pension.

  • Questions fréquentes sur le thème de la retraite
    Quelle sera ma perte financière si je prends une retraite anticipée?

    En cas d’anticipation de la retraite, le capital de vieillesse accumulé est moins élevé qu’il ne le serait à l’âge ordinaire de la retraite. Explication: le versement des contributions et les bonifications d’intérêts cessent plus tôt. De plus, non seulement le capital accumulé est moins élevé, mais il doit aussi financer les prestations de vieillesse sur une plus longue durée.

    C’est pourquoi le taux de conversion et la rente viagère sont réduits en conséquence. Demandez à votre caisse de pension de calculer le montant de vos prestations en cas de retraite anticipée.

  • Age minimal pour une retraite anticipée
    A partir de quel âge une retraite anticipée est-elle possible?

    Pour autant que le règlement le prévoie, une retraite est possible au plus tôt à partir de 58 ans révolus.

  • Rente ou capital
    Ai-je intérêt à demander le versement du capital épargné ou d’une rente de vieillesse?

    En général, l’avoir de vieillesse est versé sous forme de rente. Si le règlement le prévoit, la rente de vieillesse peut être remplacée par un capital. A noter que, selon la LPP, un quart de l’avoir de vieillesse peut toujours être perçu sous forme de capital.

    Avant de prendre une décision, analysez avec soin vos besoins personnels et votre situation financière. Avez-vous ou aurez-vous des dépenses mensuelles fixes? Avez-vous des connaissances en matière de placements? Avez-vous les reins assez solides pour assumer d’éventuelles pertes sur placements? Un revenu mensuel garanti est-il important pour vous?

  • Ajournement de la retraite
    Est-ce que je peux ajourner ma retraite? Si oui, de combien d’années?

    Suivant les dispositions réglementaires, la retraite peut être ajournée de cinq ans au maximum après l’âge ordinaire de la retraite. Dans ce cas, le taux de conversion et, partant, votre rente, augmentent en conséquence.

  • Imposition des prestations de vieillesse
    Comment les rentes et le capital de vieillesse sont-ils imposés?

    Les rentes sont imposables à 100% en tant que revenu et le capital de vieillesse, suivant les prescriptions cantonales, à un taux réduit. Veuillez vous renseigner auprès de l’autorité fiscale compétente.

  • Rente de vieillesse mensuelle
    A quelle fréquence ma rente de vieillesse me sera-t-elle versée?

    Votre rente vous sera en principe payée mensuellement. Certaines caisses de pension prévoient aussi un versement trimestriel, semestriel, voire annuel en cas de rentes peu élevées.

  • Retraite à l’étranger
    Que dois-je faire pour toucher mes prestations de vieillesse à l’étranger?

    La plupart des caisses de pension exigent une adresse de paiement (compte bancaire/postal) en Suisse pour le versement d’une rente. Depuis l’étranger, vous aurez accès sans restriction à vos avoirs déposés sur un compte en Suisse.

    Conseil: faites transférer par ordre permanent votre rente de votre compte en Suisse sur votre compte à l’étranger. Et, si cela vous arrange, demandez que le virement se fasse directement dans la monnaie de destination.

  • Versement en capital de l’avoir de vieillesse
    Que dois-je faire pour toucher mon avoir de vieillesse sous forme de capital?

    Prenez contact avec votre caisse de pension. Soit celle-ci vous enverra un formulaire ad hoc, soit elle vous informera sur la marche à suivre et les documents et signatures nécessaires.



Explication des notions importantes

Age de la retraite

L'âge de la retraite est atteint au moment où naît le droit à des prestations de vieillesse pour la personne assurée. Selon la LPP, cela est le cas à 65 ans pour les hommes et à 64 ans pour les femmes.

 

Capital de vieillesse

Le capital de vieillesse correspond à l'avoir de vieillesse accumulé jusqu'à l'âge de la retraite. Vous trouvez dans votre certificat de prévoyance personnel le montant prévisible de votre avoir de vieillesse. Son calcul repose sur une projection de l'avoir de vieillesse existant à partir de votre salaire assuré actuel, des bonifications de vieillesse réglementaires et des taux d'intérêt garantis en vigueur.

 

Option du capital

Lorsque vous atteignez l'âge de la retraite, vous avez la possibilité de demander le versement sous forme de capital de 25 % de l'avoir de vieillesse de la partie obligatoire de la prévoyance professionnelle.

Si le règlement de l'institution de prévoyance le prévoit, la prestation peut aussi être versée en totalité et en une seule fois. Il faut cependant en faire la demande à la caisse de pension avant de prendre votre retraite. Le règlement précise si un délai de préavis doit être respecté.

 

Préretraite

Il est possible de prendre une retraite anticipée à partir de l'âge de 58 ans révolus, à condition que le règlement de votre institution de prévoyance le prévoie. Quitter la vie professionnelle prématurément n'est possible que:

  • dans le cadre de restructurations d'entreprise;
  • si l'on exerce un travail pour lequel un départ à la retraite plus tôt que la normale est prévu pour des raisons de sécurité publique (p. ex. pilotes);

Voir également «Retraite anticipée».

 

Règlement de prévoyance

Chaque institution de prévoyance édicte son propre règlement de prévoyance qui régit le fonctionnement de la prévoyance professionnelle.

Y sont notamment définis les éléments suivants:

  • les diverses prestations (p. ex. prestations de vieillesse, d'invalidité, de décès);
  • le mode de financement (p. ex. annuel, trimestriel, à terme échu);
  • les conditions donnant droit aux prestations (p. ex. l'obligation d'entretien);
  • les divers plans de prévoyance (plan LPP, plan destiné aux cadres);
  • les divers collectifs d'assurés (p. ex. employés, cadres).

Voir également Règlement.

 

Rente

La rente est une prestation financière périodique qui est soit limitée dans le temps, soit versée à la personne assurée toute sa vie durant.

 

Rente d'enfant de pensionné

Les bénéficiaires d’une rente de vieillesse ont droit à une rente d’enfant de pensionné pour chacun de leurs enfants pouvant bénéficier d'un soutien. Les enfants peuvent bénéficier d'un soutien:

  • jusqu'à l'âge de 18 ans révolus;
  • jusqu'à l'âge de 25 ans révolus lorsqu'ils suivent une formation;
  • jusqu'à l'âge de 25 ans révolus lorsqu'ils présentent un degré d'invalidité de 70% ou plus.

Le montant de la rente d'enfant de pensionné s'élève, selon les prescriptions minimales de la LPP, à 20% de la rente de vieillesse légale.

 

Rente de vieillesse

La rente de vieillesse annuelle est calculée en multipliant l'avoir de vieillesse disponible au moment où l'on prend sa retraite par le taux de conversion en rente en vigueur à cette date.

 

Retraite anticipée

Il est possible de prendre une retraite anticipée à partir de l'âge de 58 ans révolus, à condition que le règlement de votre institution de prévoyance le prévoie. Quitter la vie professionnelle prématurément n'est possible que:

  • dans le cadre de restructurations d'entreprise;
  • si l'on exerce un travail pour lequel un départ à la retraite plus tôt que la normale est prévu pour des raisons de sécurité publique (p. ex. pilotes);

 

Retraite flexible

Un départ à la retraite progressif est possible entre 58 et 69 ans (pour les femmes) ou 70 ans (pour les hommes). L'horaire de travail est alors réduit jusqu'à l'âge du départ à la retraite, soit en plusieurs étapes, soit en une seule fois. Les conditions nécessaires pour pouvoir prendre une retraite flexible sont les suivantes:

  • le règlement prévoit la possibilité de retraite flexible;
     
  • vous disposez de votre pleine capacité de travail au moment de la première réduction d'horaire.

 

Taux de conversion

Le taux de conversion sert à calculer la rente annuelle. Il est multiplié par le capital de vieillesse C'est le Conseil fédéral qui fixe le taux de conversion minimal LPP.



Recherche d'un conseiller